Quelles sont les solutions pour mieux gérer la production des fluides industriels ?

Publié par Le Temple du Sommeil le

Quelles sont les solutions pour mieux gérer la production des fluides industriels ?

L’univers de l’industrie regorge des systèmes à air comprimé qui jouent un rôle primordial comparativement à celui de l’eau, du gaz naturel et de l’électricité. Ces systèmes sont beaucoup utilisés dans certaines PME. Cependant, l’entretien qui se doit d’être régulier et la meilleure gestion de la production des fluides industriels permettent de faire une certaine économie, mais aussi contribuent à l’obtention de bons rendements. Dans une usine, il n’est pas un secret que les compresseurs industriels et l’air comprimé représentent de véritables outils. Voici 3 solutions pour mieux gérer la production des fluides industriels.

 

Choisir un fluide de qualité

Il est très facile de générer de l’air comprimé en se servant d’un compresseur à vis. En effet, l’appareil retient simplement l’air ambiant et le comprime sous forme d’une pompe à vélo. Lorsqu’il est compressé, le fluide se stockera à l’intérieur d’un réservoir. Découvrez sur https://www.airflux.fr d’autres informations relatives au sujet. De façon générale, il est possible de consommer une quantité suffisante d’énergie dans le cycle de vie d’un compresseur. Chaque pourcentage est de fait important. Dans ce sens, une petite partie sera réservée aux frais d’entretien réguliers. Quant à la plus grande partie, elle sera destinée au coût d’achat.

Par la suite, vous devez vous assurer de la qualité de l’air qui circule au sein de la tuyauterie. Les particules ainsi que les poussières constituent de potentiels risques et peuvent nuire à la filtration de l’outil. Grâce à un sécheur d’air, vous pouvez diminuer l’humidité de l’appareil. Il est donc conseillé de ne pas sous-estimer les enjeux d’un sécheur.

 

Réaliser des économies d’énergie

En général, les systèmes d’air comprimé sont susceptibles de gaspiller d’importante énergie. Ils peuvent prendre en compte le quart ou quasiment la moitié de la facture d’électricité pour leur fonctionnement. Les systèmes d’air comprimé constituent par conséquent l’une des énergies les plus onéreuses dans le monde. Selon l’office de l’efficacité énergétique (OEE), la performance dont il est question dans le cadre de ces systèmes dépend de plusieurs facteurs. En ce qui concerne un compresseur industriel, il faut prendre en considération la :

  • Pression requise ;
  • Bouche d’entrée d’air (l’intérieur et l’extérieur) ;
  • Consommation moyenne ;
  • Stratégie de vérification de la capacité.

Outre ces derniers, il faut considérer les risques de fuites, le rendement et la capacité du moteur, mais aussi la durée de fonctionnement du moteur-compresseur. Ce sont là les éléments qu’il faut pour utiliser de façon optimale le système d’air comprimé.

 

Remettre ses équipements en état normal

L’utilisation à nouveau des outils est assez bénéfique lorsqu’il est question des machines de haute gamme. Certaines entreprises (petites et moyennes) optent pour cette solution au cours d’une panne imprévue des équipements. De fait, elles peuvent par exemple profiter approximativement de la moitié du prix d’une nouvelle machine qui sera reconditionnée.

Plus le prix de l’appareil est élevé, plus il est approprié et rentable de procéder à son reconditionnement. C’est d’ailleurs ce qui se passe généralement en cas de défaillance d’un compresseur à vis et surtout lorsqu’on n’avait pas prévu de dépenser à ce propos. Il existe de nombreuses marques sur internet qui vous offriront de meilleurs services de réparation et d’entretien de vos outils.

← Article précédent Article suivant →