Nycturie: Tout ce qu'il faut savoir

Publié par Le Temple du Sommeil le

Nycturie: Tout ce qu'il faut savoir

Le besoin d' uriner souvent la nuit est très courant et, en plus d'être gênant, il peut aussi être le signe d'une maladie. Ce trouble, plus fréquent chez les personnes âgées , est appelé « nycturie », terme qui désigne un réveil nocturne provoqué par le besoin fréquent d'uriner .

La nycturie peut affecter la qualité du sommeil, compromettre la santé et augmenter le risque de chutes. Pour cette raison, il est important d'enquêter sur les causes de ce problème et d'intervenir de la manière la plus appropriée.

Dans cet article, nous approfondirons de quoi peut dépendre la nycturie chez l'homme et la femme , à quelles pathologies elle peut être associée, quels sont les remèdes et comment aider les personnes qui en souffrent, surtout si elles sont fragiles.

 

À quelle fréquence est-il normal d'uriner la nuit et qu'est-ce que la nycturie?

Normalement, vous devriez pouvoir dormir au moins 6 heures sans vous réveiller pour aller aux toilettes . Ceux qui souffrent de nycturie, en revanche, sont obligés de se lever régulièrement pendant la nuit pour vider leur vessie .

 La nycturie est plus fréquente chez les personnes âgées , mais elle touche également un pourcentage important de jeunes . D'après une revue de la littérature scientifique publiée dans The Journal of Urology , il semble que jusqu'à une personne sur 5/6 âgée de 20 à 40 ans se réveille constamment pour uriner au moins deux fois par nuit.

Dans certaines études, les jeunes femmes semblent être plus susceptibles de souffrir de ce trouble que les hommes. Cette différence s'estompe cependant avec l'âge : la prévalence de la nycturie augmente avec l'âge, tant chez les hommes que chez les femmes. Jusqu'à 60 % des personnes de plus de 70 ans urinent deux fois ou plus chaque nuit.À 80 ans, 80 % des gens se réveillent au moins une fois par nuit à cause de l'envie d'aller aux toilettes.

Pourquoi urinez-vous plus la nuit ? La nycturie est un trouble qui peut avoir de nombreuses causes et déclencheurs, en partie liés au mode de vie, en partie pathologiques. Il se produit souvent associé à d'autres conditions telles que:

 

Pour formuler un diagnostic correct et identifier la thérapie la plus appropriée, il est donc important de dresser un tableau précis des mécanismes qui peuvent contribuer à son émergence.

 

Les causes possibles de nycturie communes aux hommes et aux femmes

Parmi les déclencheurs de la nycturie communs aux deux sexes, il existe des causes pathologiques . Voyons les principales:

 

Diabète : L'un des symptômes de cette maladie estl'augmentation de la soif et de la quantité d'urine produite. Un diabète décompensé, c'est-à-dire non maîtrisé, peut donc avoir parmi ses conséquences polyurie et nycturie.

Problèmes cardiaques : la nycturie représente l'une des premières sonnettes d'alarme de l' insuffisance cardiaque et de l' insuffisance cardiaque . Ces pathologies provoquent en effet une accumulation de fluides que le corps tente d'éliminer avec l'urine.

Apnée obstructive du sommeil : Il s'agit d'un trouble qui provoque des interruptions respiratoires pendant le sommeil dues à une obstruction totale ou partielle des voies respiratoires. Ce phénomène inhibe la production devasopressine, ou ADH, l'hormone qui contrôle la diurèse. La conséquence est la polyurie, qui provoque des réveils fréquents pendant la nuit pour aller aux toilettes.

A l'origine de la nycturie il peut aussi y avoir des causes non pathologiques , telles que :

 

  • apport hydrique excessif le soir ;
  • prendre des médicaments tels que des diurétiques , qui augmentent la production d'urine et provoquent une envie fréquente d'uriner ;
  • états de stress et d'anxiété .

Ensuite, il y a des problèmes typiquement masculins ou féminins qui font que les hommes et les femmes ressentent le besoin d'uriner souvent la nuit. Découvrons en détail.

 

Uriner souvent la nuit : les causes de ce trouble chez la femme

Parmi les pathologies typiquement féminines pouvant provoquer une nycturie figurent les infections des voies urinaires , comme la cystite , une inflammation très gênante de la vessie, généralement d'origine bactérienne. Les personnes atteintes ont besoin d'uriner souvent, à la fois la nuit et pendant la journée, ainsi que des brûlures en urinant.

La cystite interstitielle est également un trouble purement féminin qui peut entraîner le besoin d'aller souvent aux toilettes, même la nuit. Aussi appelée douleur pelvienne chronique , elle consiste en un état inflammatoire chronique de la vessie qui, contrairement à la cystite, ne semble pas être de nature bactérienne.

La nycturie est plus fréquente pendant la grossesse en raison de l'augmentation de la taille de l'utérus, qui appuie sur la vessie.

L'arrivée de la ménopause et le mauvais tonus du plancher pelvien - souvent l'une des conséquences de l'accouchement - peuvent également provoquer le syndrome de la vessie hyperactive, un trouble qui entraîne le besoin d'uriner souvent la nuit.

Cette condition a tendance à se manifester avec l'âge et provoque la contraction du muscle qui entoure la vessie, que cet organe soit plein ou non. Cette hyperactivité se traduit par un besoin fréquent d'aller aux toilettes, aussi bien la nuit que le jour, parfois associé à une incontinence urinaire. Certains facteurs, tels que l'obésité, le tabagisme et l'abus de thé et de café, peuvent augmenter le risque de développer le syndrome.

 

Besoin d'uriner souvent la nuit : de quoi cela peut-il dépendre chez l'homme

Le besoin d'uriner souvent pendant la nuit, chez l'homme, peut être lié à des pathologies de la prostate , assez fréquentes avec l'avancée en âge, ou à des problèmes des voies urinaires . Examinons ces maux en détail.

 

Pathologies de la prostate et dysfonctionnements urinaires

Parmi les pathologies de la prostate pouvant provoquer une nycturie, on trouve l' hypertrophie, ou hyperplasie bénigne de la prostate, un gonflement de la prostate dû à une augmentation du nombre de cellules et à la formation de nodules, très fréquent dans la population masculine, surtout après 70 ans.

Cette augmentation bénigne de volume comprime l'urètre, provoque une obstruction partielle et gêne l'évacuation de l'urine : les conséquences sont la difficulté à vider complètement la vessie et le besoin fréquent d'uriner pendant la nuit.

Le cancer de la prostate est l'une des autres maladies de la prostate pouvant provoquer une nycturie . Étroitement corrélé au vieillissement, il est actuellement en France la forme de cancer la plus répandue chez les hommes : il représente plus de 20 % de tous les cancers diagnostiqués à partir de 50 ans

Dans les premiers stades, ce néoplasme est généralement asymptomatique, mais à mesure qu'il progresse, il peut affecter la fonction urinaire et provoquer une envie fréquente d'aller aux toilettes, surtout la nuit.

 

Autres problèmes des voies urinaires

Parmi les cancers typiquement masculins qui peuvent provoquer des troubles comme la nycturie, il y a aussi le cancer de la vessie , le plus fréquent chez les hommes après le cancer de la prostate.

Le symptôme le plus typique de ce néoplasme est la présence de sang dans l'urine, qui prend également une couleur brune (hématurie), tandis que le besoin d'uriner peut souvent être l'une des manifestations cliniques les moins courantes.

Les infections des voies urinaires, bien que plus fréquentes chez les femmes, peuvent également entraîner une nycturie. Ces infections touchent principalement le bas appareil urinaire, en particulier l'urètre ( urétrite ) et la vessie ( cystite et cystite interstitielle ), mais peuvent aussi toucher le haut appareil urinaire et toucher les reins ( pyélonéphrite ). Les causes sont généralement un rétrécissement du canal urétral, une hypertrophie de la prostate ou la présence de calculs vésicaux.

Enfin, le syndrome de la vessie hyperactive peut aussi être l'une des causes de nycturie chez l'homme, notamment en présence de facteurs de risque comme la vieillesse, l'obésité et le tabagisme.

 

Remèdes contre la nycturie

Comment éviter d'uriner la nuit ? Les remèdes contre la nycturie dépendent de son origine. Dans certains cas, il suffit de modifier certains facteurs liés au mode de vie , par exemple :

 

Limiter la consommation de liquides le soir ;

Sur recommandation du médecin, remplacez ou limitez la prise de médicaments qui provoquent une production excessive d'urine ou une envie accrue d'uriner.

Si, en revanche, le besoin d'uriner souvent la nuit est lié à une pathologie, il est important de l'identifier et de la traiter de manière appropriée. En plus de suivre le traitement médical prescrit, il peut également être nécessaire de changer un certain nombre d'habitudes qui représentent des facteurs de risque, par exemple :

 

  • réduire la consommation de substances excitantes (thé, café) et d'alcool;
  • vérifier le poids ;
  • éviter de fumer .

La première étape consiste donc à contacter votre médecin qui vous prescrira les tests diagnostiques les plus appropriés et un éventuel examen urologique approfondi.

Il est important de ne pas prendre la nycturie à la légère car, en plus d'être un espion pour une maladie, elle a un impact important sur la qualité de vie et l'état de santé général de ceux qui en souffrent.

Le besoin d'uriner souvent la nuit provoque des troubles du sommeil liés à des réveils fréquents, avec des conséquences comme la fatigue diurne , des difficultés de concentration , des sautes d' humeur et une diminution de la productivité au travail.

La nycturie peut également être un facteur de risque de chutes et de fractures , en particulier chez les personnes âgées . Une étude publiée en 2006 par le Karolinska Institutet , Suède, l'une des universités médicales les plus réputées, a montré un lien entre l'augmentation du nombre de fractures de la hanche et le besoin accru d'aller aux toilettes le soir après l'âge de 70 ans. , tant chez les hommes que chez les femmes.

Pour cette raison, en présence de nycturie, il est essentiel de comprendre l'origine du trouble et d'intervenir rapidement, à la fois pour le traiter et pour limiter ses conséquences sur la santé , notamment chez les patients fragiles .

 

← Article précédent Article suivant →