Le sommeil chez les personnes âgées : quels changements, et quelles solutions possibles pour l’améliorer ?

Publié par Le Temple du Sommeil le

Le sommeil chez les personnes âgées : quels changements, et quelles solutions possibles pour l’améliorer ?

État d’inactivité ou d’engourdissement, le sommeil se manifeste par un besoin de dormir

C’est un moyen pour l’organisme de se renouveler pour repartir d’un bon pied ; un cycle permettant le bon fonctionnement du corps, et une vie équilibrée.

Si le sommeil est essentiel, sa qualité influence directement notre organisme. Et avec l’âge, de nombreux changements s’opèrent et le sommeil n’a plus la même qualité, ce qui se ressent grandement sur la vie des seniors

Quelles sont les causes de ces perturbations ? Comment les anticiper ou y remédier ? 

Découvrons-le dans cet article.  

 

Quelles sont les causes des principaux troubles du sommeil chez les personnes âgées ?

Plusieurs paramètres mettent à rude épreuve la durée de sommeil chez les personnes âgées. 

Le premier facteur est la réduction de la durée normale de sommeil en raison du dérèglement de l’horloge biologique qui survient à mesure que l’âge avance. 

Ainsi, même si la durée de sommeil varie extrêmement d’un individu à l’autre, un adulte dort en moyenne 8 h contre environ 5 h pour un senior. 

À cela s’ajoute des difficultés diverses comme les fuites urinaires, qui font que pendant la nuit, un sénior peut se lever à plusieurs reprises pour aller aux toilettes et perdre ainsi le sommeil, devenu plus léger avec l’âge.

Aussi, quand vient le moment de se coucher, on est souvent confronté à sa propre réalité et cela est parfois difficile pour une personne âgée. 

En effet, c’est un moment propice pour se retrouver seul face à ses difficultés : tristesse, douleurs, angoisses tout cela ponctué par des réveils nocturnes empêchant parfois d’avoir un sommeil de qualité.

La dépression chez les seniors est un sujet à prendre très au sérieux, ces derniers étant plus à risque que les enfants ou adultes.

À cela s’ajoute la sédentarité, la prise médicamenteuse et ses effets secondaires qui facilitent la perte de sommeil.

Il est donc important de comprendre tous ces changements afin de pouvoir anticiper sur les éventuels désagréments qui l’accompagnent et avoir un sommeil réparateur.

 

Y a-t-il des solutions pour prévenir ou atténuer les troubles du sommeil chez les séniors ?

Voici pour vous, quelques conseils et bons gestes à adopter pour éviter les troubles du sommeil chez les séniors.

  • Adopter un rythme de sommeil régulier en se couchant et en se levant à des heures fixes : c’est fondamental pour éviter de dérégler l’horloge biologique.
  • Il ne faut surtout pas résister, dès que se manifestent les premiers signes du sommeil (bâillements, frissons, lourdeur des yeux). Mais à contrario, il faut éviter d’aller vous coucher quand vous n’avez pas sommeil.
  • Il faut également s’adapter à l’augmentation de la fréquence des siestes en répartissant le sommeil sur la journée.
  • Pratiquer une activité sportive adaptée en journée et faire des lectures chaque soir peut également favoriser le sommeil. 

En définitive, une personne senior doit prendre soin de son sommeil car sa santé en dépend. 

Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille percevoir les troubles du sommeil comme une fatalité.

La meilleure attitude, c’est l’anticipation afin de les vivre plus sereinement

← Article précédent Article suivant →