Sommeil Fractionné: Bonne ou mauvaise idée?

Publié par Buddha Apps Collaborator le

Sommeil Fractionné: Bonne ou mauvaise idée?

Il est possible qu'à un moment donné de votre vie, vous ayez constaté que vous deviez dormir à des périodes distinctes. Par exemple, vous avez peut-être été réveillé(e) pendant la nuit et il vous a été difficile de vous rendormir. Mais que se passe-t-il si vous dormez ainsi tous les jours ou toutes les nuits? Comment ces périodes de sommeil divisées affectent-elles la qualité de votre sommeil? Il peut y avoir des conséquences importantes qui pourraient suffire à vous dissuader du sommeil fractionné.

 

Le sommeil fractionné perturbe les rythmes naturels

Si vous avez tendance à être fatigué(e) tout le temps, cela peut être dû à des périodes de sommeil fractionné. Vous pouvez avoir une somnolence excessive pendant la journée et vouloir vous endormir presque à tout moment. Lorsque vous dormez pendant de courtes périodes la nuit au lieu de dormir pendant une période consolidée la nuit, cela affectera vos rythmes circadiens naturels et perturbera les cycles de sommeil normaux. Plus vous êtes éveillé plus vous avez envie de dormir. Nous pouvons résister à cela pendant de nombreuses heures (voire des jours), mais au fil du temps, le désir de dormir l'emporte et nous nous endormons. 

Le deuxième élément qui contribue au désir de dormir est le rythme circadien.  En tant que créatures normalement éveillées le jour et endormies la nuit, le rythme circadien renforce ce schéma de sommeil. Chez les animaux nocturnes, tels que les rats, le schéma inverse est observé. Plusieurs hormones dans le corps suivent un schéma circadien. La mélatonine, par exemple, culmine la nuit. Une autre hormone, le cortisol , joue un rôle important lorsque nous nous réveillons le matin. Ces deux processus se combinent pour encourager une somnolence accrue et un fort désir de dormir la nuit. Cependant, nos comportements peuvent altérer ces tendances naturelles.

Plus vous êtes éveillé plus vous avez envie de dormir.

Comportement et rôle de la fragmentation du sommeil

Bien que notre corps veuille que nous dormions pendant la nuit, nous ne suivons pas toujours ces schémas. Idéalement, nous dormirions dans une période consolidée pendant la nuit, d'une durée d'environ huit heures. Cependant, la vie moderne se prête à la distraction et à la perturbation ...Les siestes peuvent être une bonne idée pour les personnes qui n'ont pas le reste de la nuit, bien que l'idéal soit de dormir la nuit pendant 6 à 8 heures d'affilée. Les siestes ne devraient pas durer plus de 20 minutes, car si vous dormez plusieurs heures pendant la journée, la nuit, il sera plus compliqué de dormir ou de vous reposer suffisamment. 

Si vous vous couchez tard dans la nuit, vous pourriez avoir de la difficulté à vous endormir et finir par souffrir d'insomnie.Alors que le sommeil commence à vous submerger la nuit, vous pouvez glisser et sortir du sommeil presque sans vous en rendre compte. 

Cela peut être particulièrement vrai si vous vous endormez avec le téléviseur allumé ou avec de la musique dans les écouteurs . Des stimulus persistants peuvent interrompre votre capacité à passer normalement au sommeil. D'un autre côté, si vous vous réveillez et continuez à regarder votre programme, votre sommeil sera considérablement fragmenté.

L'environnement de sommeil est important et vous ne devriez pas avoir de stimulus potentiellement dérangeants.

L'environnement de sommeil est important et vous ne devriez pas avoir de stimulus potentiellement dérangeants, et éliminer la télévision, les ordinateurs et autres distractions ... cela peut vous aider à mieux dormir. Si vous dormez de jour ou dans un environnement seulement partiellement noir, veillez à vous assurez 100% d'obscurité sous risque de vous réveillez. Vous pouvez opter pour un masque de sommeil, solution la plus simple. Il faudra aussi veillez à vous protéger du bruit, cause majeure d'insomnie et de sommeil de mauvaise qualité, avec un casque anti-bruit ou des boules quies.

Pour ceux qui sont employés dans le travail posté , leur rythme circadien peut être ignoré, car ils sont obligés de rester éveillés la nuit et de dormir pendant la journée. La qualité de votre sommeil peut être considérablement compromise et peut avoir d'autres conséquences sur la santé.

 

Conséquences d'avoir un sommeil fractionné. 

Le fait de dormir divisé en périodes dispersées tout au long du jour et de la nuit, en particulier de façon chronique, peut avoir des effets cognitifs importants.  Cela peut être dû, en partie, à une interruption du cycle de sommeil naturel. Il s'agit d'une description du schéma naturel des étapes du sommeil qui se produisent pendant une période de sommeil standard. Une conséquence importante de la fragmentation du sommeil est la privation de sommeil qui en résulte. Cela peut se produire en glissant dans et hors du sommeil, ce qui raccourcit le temps pour un sommeil profond et reposant. 

La quantité totale de sommeil peut également être sous-optimale. Diviser votre sommeil entre la sieste de nuit et la sieste de jour semble avoir les mêmes effets sur votre humeur, votre concentration et vos capacités cognitives que si vous deviez restreindre chroniquement votre sommeil. La veillée nocturne favorise ces déficits, car le sommeil fractionné n'est pas si réparateur. Si cela vous arrive, vous devrez améliorer votre hygiène de sommeil.

← Article précédent Article suivant →