Sommeil biphasique: Ce qu'il faut savoir

Publié par Buddha Apps Collaborator le

Sommeil biphasique: Ce qu'il faut savoir

 

Il existe une méthode de sommeil appelée le sommeil biphasique . Ce qui consiste essentiellement à modifier nos habitudes de sommeil, dans le but que nous puissions dormir moins d'heures dans la journée, sans que cela n'affecte notre santé, ni que nous soyons fatigués dans la journée à cause du manque de sommeil. Au contraire, il vise à nous laisser plus d'énergie pour effectuer nos activités quotidiennes qu'a l'accoutumée.

 

La méthode du sommeil biphasique

Le sommeil biphasique comme son nom l'indique, consiste à dormir en 2 phases , mais ces deux phases, peu intuitives au départ, ont nécessité de nombreuses études scientifiques pour arriver à ce qu'il est aujourd'hui.

Tout d'abord, il faut préciser qu'il s'agit d'une simple vision de ce qu'est le sommeil biphasique, et qu'il ne faut pas le prendre comme guide sans enquêter un peu plus et même consulter un médecin en cas de doute.

Les deux phases sont les suivantes:

  • 4,5 heures de sommeil - 00h30 - 5h00
  • 1h30 de sommeil - 18h00 - 19h30

Le sommeil est divisé en cycles d' une heure et demie , basés sur la durée d'un cycle REM de 90 minutes, cycle dans lequel nous passons par toutes les étapes, y compris rêver.

Le sommeil biphasique pécise que l'on devrait avoir un sommeil long ( Core Sleep ) le matin, composé de 3 cycles REM de 90 minutes,  pour un total de 4 heures et demie.

Et un cycle de plus dans l'après-midi pour compléter le manque de sommeil que l'on ressent en dormant moins de 5 heures.

Au total, le sommeil biphasique vous permet de dormir 6 heures par jour, mais  les avantages de ce sommeil biphasique vont  bien au-delà de pouvoir dormir un peu moins.

 

le sommeil biphasique

 

Avantages du sommeil biphasique

Au début, il peut sembler fou de réduire le nombre d'heures de sommeil quotidien sans raison apparente, et beaucoup iront à l'encontre de toutes les études scientifiques et médicales qui ont été faites à ce sujet en disant sans arguments que cela affecte la santé. Rien n'est plus éloigné de la réalité.

Parmi les avantages que nous pouvons trouver, il est beaucoup moins difficile de se lever tôt le matin (5h00) même lorsque nous nous couchons après minuit. Et qu'en principe, il est difficile de s'endormir quelques minutes après le coucher, mais cela change aussi avec le temps et le corps devient plus discipliné.

De plus, l'après-midi du premier jour, vous ne pourrez peut-être même pas vous endormir pendant l'heure et demie stipulée. Mais le lendemain, vous ressentirez un peu plus le besoin de dormir l'après-midi, et jour après jour cela devient plus facile jusqu'à atteindre le point que s'il est 6 heures de l'après-midi, notre corps nous demande de dormir, et nous sommes presque comme nous serions normalement éveillés à 5 heures du matin sans avoir dormi. Cependant, veillez bien à vous munir de rideaux occultant ou d'un masque de sommeil pour pouvoir dormir le jour.

Si vous avez beaucoup de temps libre, essayez de l'occuper dans quelque chose qui vous permet de rester concentré au moins pendant la phase d'adaptation, car sinon cela deviendra compliqué de ne pas avoir sommeil les premiers jours, et plus compliqué de ne pas succomber à la tentation d'aller dormir, surtout si vous travaillez à domicile dans votre chambre, avec votre lit à 2 mètres.

 

Recommandations pour les biphasiques

Voici quelques recommandations pour ceux qui oseront appliquer cette façon particulière de dormir pour gagner du temps et augmenter les niveaux d'énergie corporels pendant la journée.

 

Stade d'adaptation du sommeil biphasique

  • Soyez strict : concentrez-vous sur les heures de sommeil pendant les 10 premiers jours. Obtenez une alarme aussi sonore que possible afin de vous assurer que vous n'allez pas trop dormir. Se coucher et se réveiller à l'heure prévue est l'un des meilleurs moyens de faciliter l'adaptation initiale.
  • Suivez le besoin de votre corps : au début, vous vous sentirez un peu fatigué pendant au moins les 3 à 4 premiers jours, et ne doutez pas que si à tout moment vous avez inévitablement besoin de faire une sieste supplémentaire, vous pouvez le faire sans problème et sans affecter grandement vos habitudes . L'important, c'est que vous ne le fassiez pas toujours.
  • Problèmes de santé : si, pour une raison quelconque, vous commencez à tomber malade ou souffrez de fatigue extrême, d'insomnie ou de symptôme similaire, il convient d'annuler et de consulter d'abord votre médecin avant de continuer avec le sommeil biphasique , bien qu'il s'agisse d'une méthode éprouvée , nos métabolismes peuvent être différents et vous ne pourrez peut-être pas vous adapter à terme. Il vaut donc mieux annuler à l'avance que souffrir plus tard.
  • Évitez les 5 minutes de plus : Nous avons l'habitude de penser avec notre sommeil monophasique que dormir un peu plus augmente les niveaux d'énergie, alors que c'est exactement le contraire. Vous devez éviter de dormir 5 minutes de plus et reporter l'alarme, car c'est ainsi que se produisent la plupart des excès de sommeil, qui ont pour conséquence de retarder la période d'adaptation et nous laissent généralement endormis le reste de la journée. Le sommeil biphasique est une méthode initialement très stricte, vous devez donc faire de même lors de son application.

 

le sommeil biphasique

 

Étape de post-adaptation du sommeil biphasique

  • Sauter une sieste : vous vous inquiétez peut-être un peu du fait qu'à un moment donné, vous devrez sauter une sieste ou la reporter de quelques heures. Eh bien, la vérité est que l'un des grands avantages de cette méthode est qu'après une adaptation réussie, elle peut être suffisamment flexible pour une journée pour faire la fête (frénésie, rumba) et dormir 4,5 heures plus tard, ou même dormir 10 heures comme si vous étiez monophasé pendant une journée. Beaucoup le font même une fois par mois.
  • Retour en monophasé : Si à tout moment vous souhaitez revenir en monophasé, c'est beaucoup plus simple, bien que dans les premiers jours, il soit normal de ressentir le besoin de continuer à dormir l'après-midi. La recommandation pour éviter de dormir à tout moment est être occupé par quelque chose qui implique de réfléchir, de sorte que votre cerveau oublie que vous avez sommeil.

 

Évidemment, il va sans dire que cela fonctionne très bien pour les personnes qui ont un horaire flexible et qui ne dépendent pas d'un patron ou d'un horaire strict.

Maintenant, mathématiquement, et considérant que nous dormons 8 heures par jour, une économie de 2,5 heures par jour nous donne 17,5 heures supplémentaires par semaine. Si la semaine avait 8 jours, et que nous avions continué à dormir 8 heures, nous n'aurions que 16 heures, donc cette méthode est pratiquement la matérialisation d'un jour de plus dans la semaine.

← Article précédent Article suivant →